Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
monpetitcarnetdelecture.over-blog.com

Vous êtes en panne de lecture? N'hésitez pas à feuilleter mon petit carnet de lecture pour y trouver des idées de livres à lire mais aussi parfois à éviter...! Plus jeune (avant l'arrivée d'internet ! ) je résumais mes lectures dans un carnet, je me suis dit qu'un blog me permettrait en plus de partager mes impressions de lectures avec d'autres lecteurs compulsifs. Alors bonnes lectures à toutes et à tous !

Les cahiers d’Esther : histoire de mes 12 ans (tome3) – Riad Sattouf

Il s’agit d’une série de bandes dessinées dans lesquelles Riad Sattouf s’inspire des anecdotes que lui raconte la fille d’un de ses amis pour relater la vie d’une adolescente d’aujourd’hui. L’auteur la suit d’années en années : il a promis d’aller ainsi jusqu’à ses 18 ans. Il ne s’agit pas d’une histoire complète mais bien d’une anecdote par planche. Il se trouve que ma fille aînée a l’âge du personnage  et que la bibliothèque a décidé de suivre la série, donc je pense que nous allons lire toutes les deux les aventures d’Esther jusqu’à ses 18 ans ! C’est l’avantage de partager des lectures : on peut en discuter après, ça peut aider ma fille à me dire certaines choses (sur ce qui se passe au collège notamment) et moi à lui poser des questions mine de rien. Dans ce troisième tome Esther a 12 ans et vient d’entrer au collège. Ca se passe sur fond d’élection présidentielle en France ce qui donne lieu à des passages assez amusants : on y lit  notamment « Macron, jamais vu sa tête, chances d’être élu : je ne vois pas comment il est inconnu »…Sinon il est surtout question de la vie au collège, des garçons (qui ne sont pas présentés sous leur meilleur jour il faut bien l’avouer : « alors j’ai compris que c’est pas le lieu qui fait la violence …c’est les garçons » ou encore Esther imagine  un futur où « toutes les femmes auront un fiancé-robot, les garçons disparaîtront progressivement – une vraie bonne nouvelle »). Côté vocabulaire Riad Sattouf sur une des planches donne sa version de ce que dit Esther et la vraie version, celle de la fille de son ami, qui dit à longueur de temps « j’m’en bats les couilles » ou en version abrégée « j’m’en balek »… et je suis bien contente que l’auteur ait choisi d’édulcorer un peu  (d’ailleurs j’ai dit à ma fille que, si j’entendais une de ces expressions dans sa bouche, elle ne connaîtrait jamais la suite des aventures d’Esther !).  

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article