Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
monpetitcarnetdelecture.over-blog.com

Vous êtes en panne de lecture? N'hésitez pas à feuilleter mon petit carnet de lecture pour y trouver des idées de livres à lire mais aussi parfois à éviter...! Plus jeune (avant l'arrivée d'internet ! ) je résumais mes lectures dans un carnet, je me suis dit qu'un blog me permettrait en plus de partager mes impressions de lectures avec d'autres lecteurs compulsifs. Alors bonnes lectures à toutes et à tous !

La gloire de mon père - Scotto ; Stoeffel ; Tanco

Il s’agit de l’adaptation du célèbre roman de Marcel Pagnol en bande dessinée. On y retrouve le petit Marcel qui nous raconte sa famille, son apprentissage de la lecture tout jeune à force d’aller dans la classe de son père, Joseph, qui était instituteur et surtout ses souvenirs de vacances dans la garrigue, tout particulièrement la première partie de chasse au cours de laquelle Marcel rapporte fièrement « la gloire » de son père : deux bartavelles (des perdrix royales) que Joseph, totalement néophyte contrairement à l’oncle Jules, a réussi à tuer contre toute attente. Marcel Pagnol avait beaucoup d’humour et d’ironie même avec ceux qu’il aimait. Ainsi il se moque gentiment de son père paradant dans le village pour montrer ses prises, acceptant même lui, l’anticlérical forcené, que le curé le photographie et s’empressant d’envoyer le cliché à son propre père (pour qu’il puisse voir sur la photo comment Marcel a grandi…pas du tout pour lui montrer ses trophées bien-sûr !), ce même père qui avait trouvé bien vaniteux  quelque temps plus tôt un certain monsieur Arnaud qui avait paradé jusqu’à l’école avec l’énorme rascasse qu’il avait pêchée et qui s’était même fait photographier avec  (« Quel manque de dignité. De tous les vices la vanité est décidément le plus ridicule ! » avait déclaré Joseph). Mais Marcel Pagnol n’est jamais méchant et la bande dessinée se termine sur ces mots : « J’avais surpris mon cher surhomme en flagrant délit d’humanité : je sentis que je l’en aimais davantage ».

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article