Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
monpetitcarnetdelecture.over-blog.com

Vous êtes en panne de lecture? N'hésitez pas à feuilleter mon petit carnet de lecture pour y trouver des idées de livres à lire mais aussi parfois à éviter...! Plus jeune (avant l'arrivée d'internet ! ) je résumais mes lectures dans un carnet, je me suis dit qu'un blog me permettrait en plus de partager mes impressions de lectures avec d'autres lecteurs compulsifs. Alors bonnes lectures à toutes et à tous !

Dans la forêt – Lomig

Il s’agit de l’adaptation en bande dessinée du livre Dans la forêt de Jean Hegland. Je ne vais pas résumer l’histoire : ce sera l’occasion pour ceux qui le souhaitent d’utiliser la recherche sur mon blog ! Je vais plutôt m’intéresser à la comparaison roman/bd. J’avais beaucoup aimé le roman qui était à la fois très sombre (on est proche de la collapsologie avec cette situation de fin du monde) et en même temps porteur d’espoir (quand les deux sœurs comprennent qu’il ne sert à rien d’attendre un retour à la normale et qu’elles décident de faire confiance à la forêt). J’étais donc à la fois très curieuse de découvrir cette adaptation et un peu inquiète aussi. Je trouve la bd très fidèle au roman, le choix d’un dessin noir et blanc, proche du crayon correspond bien à cette atmosphère de fin du monde, de désolation, comme si tout s’effaçait progressivement. J’ai retrouvé l’ambiance du roman sans les longueurs qui m’avaient parfois gênée. Mais je me souviens aussi avoir écrit que je comprenais l’utilité de ces longueurs pour faire ressentir au lecteur la même chose que les deux sœurs devant le temps qui semble interminable, l’absence d’espoir…et je dois être honnête c’est ce qui manque dans la bd (je sais, je sais, c’est un peu contradictoire : je m’en plains dans le roman et ça me manque dans la bd…). J’ai un peu regretté aussi qu’on parle beaucoup de la passion d’Eva pour la danse (elle se met à danser sans musique, des heures durant) mais que l’auteur ait fait le choix de passer sous silence ce qui permet à Neil de tenir : la lecture de l’encyclopédie et l’écriture dans un carnet (simplement évoquée). Je ne regrette cependant pas du tout cette lecture et je pense que ça peut être une bonne porte d’entrée avant d’aller vers le roman qui ouvre d’autres perspectives, qui est plus fin dans l’analyse de l’évolution psychologique des héroïnes et qui fait davantage réfléchir.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article