Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
monpetitcarnetdelecture.over-blog.com

Vous êtes en panne de lecture? N'hésitez pas à feuilleter mon petit carnet de lecture pour y trouver des idées de livres à lire mais aussi parfois à éviter...! Plus jeune (avant l'arrivée d'internet ! ) je résumais mes lectures dans un carnet, je me suis dit qu'un blog me permettrait en plus de partager mes impressions de lectures avec d'autres lecteurs compulsifs. Alors bonnes lectures à toutes et à tous !

Né sous une bonne étoile – Aurélie Valognes

Gustave va entrer au CP. Il comprend l’importance de ce moment aux multiples recommandations de sa maman, Noémie…Malheureusement pour ce petit garçon rêveur tout ne va pas se passer comme il l’espérait. Dès le départ sa grande sœur, qui est une excellente élève, lui fait savoir que son enseignant est une « peau de vache » et, pour une fois, elle ne s’est pas moquée de lui. Commence alors pour Gustave un long calvaire : celui de l’école quand on n’y est pas totalement adapté. Gustave n’est pas stupide loin de là mais il n’arrive pas à se conformer à ce qu’on lui demande et il coule lentement sans pouvoir se débarrasser de l’étiquette de mauvais élève qu’on lui a collé sur le dos (d’autant plus criante que sa sœur est particulièrement douée à l’école). Le passage au collège ne va rien arranger au grand désespoir de sa mère. Une rencontre, une main tendue va tout changer. A partir du moment où Gustave comprend qu’on lui fait confiance, il change d’état d’esprit et s’autorise enfin à réussir. C’est du Aurélie Valognes : plein de bons sentiments, un peu trop…Je dois avouer que le personnage de Gustave m’a touchée et j’ai préféré ce roman au précédent (La cerise sur le gâteau qui devait avoir pour thème le difficile passage à la retraite pour un couple mais qui partait dans tous les sens ce qui m’avait déçue). Un livre qui peut détendre ou énerver par son excès de « guimauve », au choix !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article