Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
monpetitcarnetdelecture.over-blog.com

Vous êtes en panne de lecture? N'hésitez pas à feuilleter mon petit carnet de lecture pour y trouver des idées de livres à lire mais aussi parfois à éviter...! Plus jeune (avant l'arrivée d'internet ! ) je résumais mes lectures dans un carnet, je me suis dit qu'un blog me permettrait en plus de partager mes impressions de lectures avec d'autres lecteurs compulsifs. Alors bonnes lectures à toutes et à tous !

La commode aux tiroirs de couleurs – Olivia Ruiz

A la mort de sa grand-mère, son abuela (grand-mère en espagnol), une jeune femme hérite d’un objet particulièrement convoité dans la famille : une commode aux tiroirs de couleurs. Tous les petits-enfants de la famille rêvaient de pouvoir en découvrir le contenu mais Rita, la grand-mère, le conservait jalousement. La narratrice découvre dans chaque tiroir des petits bouts de l’histoire de son abuela qui a dû quitter l’Espagne pour échapper à la dictature franquiste et se réfugier avec ses deux sœurs en France où l’accueil n’a pas été très chaleureux. Rita est un personnage de femme haut en couleurs qui a connu de nombreux drames dans sa vie ce qui ne l’a pas empêchée de devenir le pilier de la famille. Pour la narratrice cette commode aux tiroirs de couleurs est un cadeau inestimable qui lui permet de savoir enfin d’où elle vient et de s’inscrire dans une lignée. Il s’agit du premier roman d’Olivia Ruiz qu’on connaît comme chanteuse. J’ai aimé cette histoire qui n’est pas la sienne puisqu’elle a expliqué qu’elle n’avait pas assez d’éléments pour la raconter mais qui s’en inspire. Elle a imaginé ce qu’aurait pu être l’histoire de sa famille et c’est très réussi. Elle a finalement mis en scène le fantasme de tous ceux qui ne connaissent pas leur passé : trouver une commode à tiroirs remplie d’informations ! Le lien avec sa vie on le retrouve particulièrement dans la dernière partie de l’histoire de Rita qui a acheté un hôtel-restaurant-épicerie-bar qui fait beaucoup penser à la première chanson d’Olivia Ruiz sur son enfance « J’traîne des pieds. »

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article