Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
monpetitcarnetdelecture.over-blog.com

Vous êtes en panne de lecture? N'hésitez pas à feuilleter mon petit carnet de lecture pour y trouver des idées de livres à lire mais aussi parfois à éviter...! Plus jeune (avant l'arrivée d'internet ! ) je résumais mes lectures dans un carnet, je me suis dit qu'un blog me permettrait en plus de partager mes impressions de lectures avec d'autres lecteurs compulsifs. Alors bonnes lectures à toutes et à tous !

La panthère des neiges – Sylvain Tesson

Sylvain Tesson part au Tibet avec un photographe spécialisé dans les animaux rares, Vincent Munier, à la recherche de la panthère des neiges. Il va devoir supporter des températures glaciales et surtout des heures d’attente à l’affût dans l’espoir de voir enfin surgir l’animal tant espéré. A cette occasion l’auteur comprend qu’en parcourant le monde toutes ces années il n’a pas pris le temps de regarder autour de lui. La patience est nécessaire pour voir surgir la beauté qui nous entoure. On retrouve tout l’amour de Sylvain Tesson pour les grands espaces dénués de présence humaine. C’est agréable de se laisser entraîner par son écriture poétique…jusqu’à un certain point. Il a un peu trop tendance à mon goût à se « regarder » écrire en utilisant notamment des mots très complexes qui finissent par rompre le charme. Il a également une vision très négative de l’homme moderne tournant en rond dans son confort moderne et une vision très fantasmée des premiers hommes et surtout des animaux sauvages qui ont eu la « chance » de ne pas nous côtoyer…     

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Bonjour Alain
Je suis en effet un peu sévère avec cet auteur qui se prend parfois un peu trop au sérieux à mon goût...
Bises
Répondre
A
Bonjour, Emilie
Je suis peut-être un peu moins sévère que toi pour l'auteur. Dans ce récit, il n'a rien d'autre à faire que regarder, attendre et se taire...Dans ces conditions, il faut puiser dans ses réserves pour alimenter la ''production'' littéraire...alors, un peu ''rêvasserie''...

P.S. Le photographe, Vincent Munier, est un vosgien qui était au lycée agricole de Mirecourt avec un de mes paysans avec lequel il est resté ami. Ce dernier m'avait donné une photo originale de Vincent Munier...je ne la retrouve pas, c'est étonnant...Le père de Vincent était prof' en technique avec un de mes bons amis cyclistes que connait ton papa...à bientôt.
Répondre