Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
monpetitcarnetdelecture.over-blog.com

Vous êtes en panne de lecture? N'hésitez pas à feuilleter mon petit carnet de lecture pour y trouver des idées de livres à lire mais aussi parfois à éviter...! Plus jeune (avant l'arrivée d'internet ! ) je résumais mes lectures dans un carnet, je me suis dit qu'un blog me permettrait en plus de partager mes impressions de lectures avec d'autres lecteurs compulsifs. Alors bonnes lectures à toutes et à tous !

L’énigme de la chambre 622 – Joël Dicker

Joël Dicker a enfin sauté le pas en choisissant de situer l’intrigue de son nouveau roman chez lui, en Suisse, et non plus aux Etats-Unis comme auparavant. Malheureusement ça n’a pas suffi pour me faire apprécier cette histoire policière beaucoup trop longue à mon goût. Dans ce roman, Joël Dicker se met en scène : il écrit un roman sur un mystérieux meurtre qui a été commis des années plus tôt dans la chambre 622 d’un grand palace à Verbier, chambre qui a ensuite été rebaptisée chambre 611bis. Toute cette histoire tourne autour de la direction d’une grande banque genevoise : la banque Ebezner. Macaire, l’héritier légitime, risque de se faire voler la présidence par un certain Lev Levovitch qui n’est autre que l’amant de sa femme, Anastasia. Macaire est prêt à tout pour que ça ne se produise pas. Joël Dicker fait de multiples allers-retours entre l’époque du meurtre, ce qui s’est passé 15 ans avant et l’époque de l’enquête. C’est bien fait puisqu’on ne se perd jamais mais c’est une intrigue inutilement alambiquée, avec des personnages caricaturaux (notamment celui de Macaire Ebezner) qui ne sont pas du tout crédibles. Une déception qui confirme celle ressentie à la lecture de son précédent roman La disparition de Stéphanie Mailer. J’avais pourtant beaucoup aimé La vérité sur l’affaire Harry Québert et Le livre des Baltimore : les personnages étaient beaucoup plus complexes. A force de vouloir enchaîner les rebondissements dans son intrigue, Joël Dicker m’a lassée.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Bonjour Emilie,

Je crois vraiment que cet auteur, galvanisé par le succès de son premier roman, pense qu'il suffit de tirer sur la corde...sauf qu'il de prend les pieds dans les noeuds...
Répondre