Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
monpetitcarnetdelecture.over-blog.com

Vous êtes en panne de lecture? N'hésitez pas à feuilleter mon petit carnet de lecture pour y trouver des idées de livres à lire mais aussi parfois à éviter...! Plus jeune (avant l'arrivée d'internet ! ) je résumais mes lectures dans un carnet, je me suis dit qu'un blog me permettrait en plus de partager mes impressions de lectures avec d'autres lecteurs compulsifs. Alors bonnes lectures à toutes et à tous !

Tout le bleu du ciel – Mélissa Da Costa

Emile a 23 ans et il vient d’apprendre qu’il est atteint d’un Alzheimer précoce qui le condamne dans un court délai. Il ne veut pas faire l’essai clinique qu’on lui propose et qui lui ferait vivre ses derniers mois à l’hôpital. Il refuse que ses proches assistent à sa dégradation. Il achète donc un vieux camping-car pour aller dans les Pyrénées et il poste une annonce sur internet pour tenter de trouver une personne qui accepterait de l’accompagner dans ce dernier voyage. Et, contre toute attente, une jeune femme répond. Elle s’appelle Johanne, elle s’habille toujours en noir, elle parle très peu et semble déjà avoir un lourd passé malgré son jeune âge. J’ai conscience que ce résumé ne donne pas forcément envie de se plonger dans cette lecture et pourtant je la conseille vivement. L’auteure a la capacité incroyable de marcher sur un fil : à tout moment elle pourrait tomber dans le « pathos », le « dégoulinant d’émotions » et ça n’est jamais le cas. C’est un vrai plaisir de suivre Emile et Johanne sur les routes (d’ailleurs ça donne très envie d’aller faire un tour par là-bas en utilisant ce roman comme guide !). Emile apprend beaucoup de choses sur lui-même. Il redécouvre l’importance de la nature, de l’instant présent. Johanne l’initie à la méditation. On découvre l’histoire de la jeune femme dans la deuxième partie du roman : elle était gardienne dans une école près de St Malo ; elle vivait dans une petite maison de pierres au sein de l’école qu’elle partageait avec son père… (je vous laisse découvrir la suite). Tout est beau dans cette histoire : les paysages, les gens, la nature. Il ne faut surtout pas s’arrêter au thème de départ (la maladie) ni au démarrage que j’ai trouvé un peu lent. C’est très rare mais j’ai versé quelques larmes à la fin…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article