Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
monpetitcarnetdelecture.over-blog.com

Vous êtes en panne de lecture? N'hésitez pas à feuilleter mon petit carnet de lecture pour y trouver des idées de livres à lire mais aussi parfois à éviter...! Plus jeune (avant l'arrivée d'internet ! ) je résumais mes lectures dans un carnet, je me suis dit qu'un blog me permettrait en plus de partager mes impressions de lectures avec d'autres lecteurs compulsifs. Alors bonnes lectures à toutes et à tous !

L’éternel fiancé – Agnès Desarthe

En maternelle, la narratrice assiste à un concert dans la salle des mariages de la mairie quand elle rencontre pour la première fois Etienne. C’est un petit garçon de son âge, d’une autre école, qui se retourne et lui déclare être amoureux d’elle parce qu’elle a les yeux ronds. La petite fille est pétrifiée, elle a peur de parler et de se faire rappeler à l’ordre par la maîtresse. Elle n’a qu’une idée en tête : le faire taire pour profiter du concert. Elle lui répond alors qu’elle ne l’aime pas parce qu’il a les cheveux de travers… Ce qu’elle ignore c’est que ce moment marquera à jamais le reste de sa vie. Etienne l’oublie aussitôt mais pas elle. Quand elle le retrouve dix ans plus tard au lycée, elle tombe immédiatement sous son charme. Et ils vont continuer à se croiser de manière cyclique tout au long de leur vie. Etienne ne la reconnaît jamais mais lui raconte pourtant systématiquement sa vie qui est très compliquée et qui donne à chaque fois à la narratrice l’impression qu’elle est passée à côté de quelque chose en rejetant Etienne quand elle était toute petite. J’ai beaucoup aimé la première moitié du roman : la fascination de la narratrice pour Etienne, la personnalité très particulière d’Etienne qui semble ressentir les choses différemment des autres et surtout très intensément, le malin hasard qui le met toujours sur la route de la narratrice. Mais, ensuite, l’écriture change. Les phrases d’Agnès Desarthe deviennent de plus en plus complexes. Elle abandonne l’histoire pour développer sa théorie sur l’oubli et le temps qui passe… et elle nous laisse au bord du chemin, déçus que le roman ne s’achève pas vraiment. C’est vraiment dommage et très frustrant pour le lecteur…

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article