Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
monpetitcarnetdelecture.over-blog.com

Vous êtes en panne de lecture? N'hésitez pas à feuilleter mon petit carnet de lecture pour y trouver des idées de livres à lire mais aussi parfois à éviter...! Plus jeune (avant l'arrivée d'internet ! ) je résumais mes lectures dans un carnet, je me suis dit qu'un blog me permettrait en plus de partager mes impressions de lectures avec d'autres lecteurs compulsifs. Alors bonnes lectures à toutes et à tous !

Sapiens tome 2 : les piliers de la civilisation – Yuval Noah Harari

Dans ce deuxième tome de la série Sapiens, les auteurs s’intéressent à la révolution agricole et montrent comment ce qu’on croit être une évolution majeure pour l’espèce humaine s’est révélé être une véritable aliénation. Le chasseur-cueilleur-fourrageur en devenant sédentaire-agriculteur-éleveur s’est enfermé dans un système où il doit travailler toujours plus. Il s’est mis à avoir plus d’enfants (auparavant les femmes allaitaient plus longtemps pour diminuer le nombre de grossesses car il était compliqué de bouger sans cesse avec de jeunes enfants) et donc à devoir travailler davantage ayant plus de bouches à nourrir. La deuxième partie de cette bande dessinée s’intéresse à nos sociétés qui reposent sur des fictions créées de toutes pièces et que nous perpétuons sans nous poser de question. Les distinctions de races par exemple sont inventées tout comme celles des castes en Inde. Les hommes inventent un système, racontent une histoire en fonction du monde qu’ils souhaitent créer. C’est assez accablant mais il y a tout de même un message d’espoir : on peut modifier ces fictions si elles sont injustes. C’est ce que les femmes ont fait. La fiction la plus largement répandue au fil des siècles est celle de la supériorité des hommes sur les femmes mais, depuis peu et sans aucune violence, les femmes sont en train de la modifier et prennent enfin une vraie place dans la société (même s’il reste encore bien sûr pas mal de progrès à faire). Ce que j’aime dans cette bande dessinée c’est qu’elle nous fait réfléchir sur notre monde. Elle nous fait prendre du recul et nous montre que ce qui nous paraît « naturel » ne l’est pas forcément. Elle remet les choses en perspective en les resituant à l’échelle de l’évolution humaine.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article